Blagues > Travail

70 blagues dans la catégorie Travail

Blagues à la une

Est-ce que les employés de chez Lipton ont une pause café ?
Pourquoi les banquiers n'épousent jamais leur maîtresse ?
- Pour ne pas transformer une action en obligation.
Mardi soir, 22h43. Dans une rue sombre du quartier Empalot à Toulouse, Robert et Marcel sortent d'une réunion syndicale. Robert, bien chauffé, par le délégué syndical de son entreprise fait :
- Tu vois Marcel, les patrons, c'est tous des salauds et des pourris !
- Allez... N'exagères pas... J'en connais des sympas, moi, de patrons...
- Ah ouais ? Donne-moi un exemple, un seul...
- Ben oui... Il y en a qui, avant de partir en week-end te propose d'aller dîner au restaurant pour discuter de la lutte des classes. Et puis ensuite, très gentiment, ils te proposent de continuer la discussion chez eux, dans leur maison de campagne...
- Olaaaaaa !!! Arrête de déconner Lucien, t'en connais pas des patrons comme ça, hein ?
- Ben, moi personnellement non, mais ma soeur, oui...
Jean Marie Messier arrive au paradis, St Pierre lui ouvre la porte et des flammes en surgissent.
Jean Marie Messier :
- Mais c'est le Paradis ou l'enfer ici ?
St Pierre :
- On a fusionné...
Comment appelle-t-on un vieux routier à la retraite ?
- Un usagé de la route.
C'est un ouvrier du bâtiment qui va voir son patron et qui lui dit :
- Patron, ma pelle est cassée, qu'est-ce que je fais ?
Alors le patron lui répond :
- C'est pas grave... Tu peux t'appuyer sur le camion.
Un homme dit au serveur :
- Attention ! Vous mettez votre doigt dans ma soupe !
Et il répond :
- Ne vous inquiétez pas, elle n'est pas chaude !
Un frère fait marcher sa soeur qui veut se déguiser en homme pour se faire se faire recruter. Le frère lui dit :
- Mais dis-moi, tu sais que tu devras t'habiller avec les garçons et prendre la douche avec eux !
- Oui, je sais.
- Et tu ne penses pas qu'ils vont découvrir le pot aux roses ?
- Si, mais qui parlera ?
Quelle différence y a-t-il entre un boucher et un marin ?
- Le boucher voit le port avant les côtes.
Une dame fait des reproches à son boulanger :
- Je suis désolée de vous le dire, mais votre pain est rassis !
- Un peu de respect, Madame, je faisais du pain avant que vous ne soyiez née !
- Justement, ce que je vous reproche, c'est de ne le vendre que maintenant !

Les autres blagues de la catégorie Travail...