Blagues > Personnes agées

29 blagues dans la catégorie Personnes agées

Blagues à la une

Deux vieillards sont assis sur un banc :
- La plus belle chose sur la terre, mon petit gars, c'est encore de faire l'amour !
- Peut-être pour toi répond l'autre d'une voix chevrotante, mais pour moi, c'est Noël.
- Ah bon ? Pourquoi Noël ?
Alors, le vieillard pensif :
- Ça revient plus souvent.
Pendant la guerre, un allemand rentre en enfonçant la porte d'une maison, se précipite sauvagement dans la pièce, casse tout, et aperçoit, dans le grenier, une adolescente, très belle, et sa grand mère apeurées. Alors il se rue sur la jeune fille, et abuse d'elle violemment. Puis, il se dirige vers la porte pour sortir.
Et la grand-mère de dire :
- Eh oh ! Pas si vite ! C'est la guerre pour tout le monde, non ?
- Docteur, j'avais tellement froid hier soir, j'avais tellement de frissons que je ne pouvais pas dormir.
- Avez-vous claqué des dents ?
- Je ne pourrais pas le dire, elles étaient dans un verre à côté du lit.
Un vieux monsieur arthrosique, tenant sa canne à la main, rentre chez son médecin en clopinant :
- Docteur, il faut que vous me donniez quelque chose pour rabaisser mes envies sexuelles !
- Allons, allons, monsieur Martin, vous savez bien que la libido, c'est dans la tête que ça se passe...
- Ben justement docteur, c'est ce que je voulais dire : il faudrait que ça se passe un peu plus bas !
Dans le train, le contrôleur dit à une vieille dame :
- Votre billet est pour Bordeaux, or ce train va à Nantes.
- Ca c'est ennuyeux, grommelle la voyageuse. Et ça arrive souvent au chauffeur de se tromper comme ça ?
Ça se passe au petit foyer du bonheur, une maison de retraite. Il y a des vieux (normal, c'est une maison de retraite...) qui sont vétérants de la guerre du Viet-Nam et ils ont pris la fâcheuse habitude de cracher partout... C'est lundi, le directeur fait ça petite visite et glisse sur un de ces crachats... Dégoûté, il dit au personnel :
- Vous allez me trouver une solution pour ça, c'est vraiment dégueulasse !!
Si tôt dit, si tôt fait... Le personnel met à disposition aux petits vieux un crachoir. Quelques mois passent... Le directeur (qui pendant ce temps s'était barré aux Bahamas avec sa jeune épouse, mais on s'en fout) repasse faire sa visite au petit foyer du bonheur... Seulement là, il y a un problème : le fameux crachoir n'a pas été nettoyé... Voilà de quoi énerver notre directeur qui en voyant ça, explose contre le personnel :
- C'est vraiment dégoûtant ! Si dans une heure, ce n'est pas nettoyé, vous êtes tous viré !
Là, c'est la consternation chez le personnel... Personne ne veut y toucher, les femmes de ménage ne veulent même pas regarder le crachoir parce que ça déborde de tous les côtés... Le directeur repasse une heure après, et là : SURPRISE... Le crachoir est nickel, complètement propre... Le directeur, qui souhaite remercier le personnel, s'adresse à Ginette (la chef du personnel) :
- Je tiens a vous remercier de cet effort que vous avez fait... Je...
- Ah ben, c'est pas nous... C'est Pedro...
Le directeur, septique, regarde Ginette et rigole :
- Pedro ? Le manchot ? Vous vous foutez de moi ?
- Allez lui demander pour voir...
Le directeur s'approche de Pedro et s'adresse à lui avec douceur :
- Alors comme ça, vous avez nettoyé le crachoir ?
- Moi, dit Pedro, je n'ai rien fait... Comprends pas, tout à l'heure, je suis allé cracher... Y'avait un fil de bave alors j'ai fait SSSLURP...
On frappe à la porte :
- Bonjour Monsieur, voudriez-vous faire un don pour les maisons de retraite ?
Et le vieux s'écrie :
- Germaine, mets ton manteau et prépare ta valise !
Une très jolie jeune femme entre dans une boutique.
- J'aimerais me fabriquer une robe. Combien pour cette étoffe ?
Le vendeur lui répond :
- Une pipe pour chaque mètre !
- Je vais en prendre 10 mètres alors !
Le vendeur se fend d'un énorme sourire, découpe la longueur voulue et l'offre à la femme avec un air entendue !
Puis la femme se tourne vers le vieillard à côté avant d'expliquer au vendeur :
- C'est grand-papa qui me l'offre !
Deux vieilles dames assises côte à côte dans un couloir d'hôpital, la première engage la conversation :
- Dites-moi, avez-vous passé de bonnes vacances ?
- Ne m'en parlez pas, j'étais dans le coma.
- Ah, et vous avez eu beau temps ?
La femme de Émile appelle son mari.
- Émile ?
- Ouais, qu'est-ce que tu me veux encore ?
- L'autre jour, j'ai acheté un livre, je ne le retrouve plus. Tu te souviens, il s'appelait "L'art de devenir centenaire".
- Qu'est-ce que t'en a fait ?
- Je l'ai jeté.
- Tu as du culot, je l'avais payé avec mon argent! Pourquoi tu l'as jeté ?
- Parce que j'ai vu que ta mère commençait à le lire !

Les autres blagues de la catégorie Personnes agées...