Blagues > Divers

74 blagues dans la catégorie Divers

Blagues à la une

Un très médiocre pianiste explique à un journaliste :
- Dans notre langage de musiciens, nous appelons une fausse note un pain.
- Vous devriez songer à ouvrir une boulangerie.
Petite annonce dans un journal : "Villa donnant sur un camp de nudistes à vendre pour cause de myopie".
Une prostituée à une autre :
- Qu'est-ce que t'as demandé au Père Noël ?
L'autre répond :
- Ben comme pour tout le monde... 100€ !
Dans la salle de travail, le médecin accoucheur aperçoit la jeune future maman tourner désespérément les pages de l'annuaire du téléphone :
- Ah, je vois, vous cherchez un prénom pour le petit !
- Non, non... Le prénom, je l'ai déjà, c'est le nom que je cherche !
Un homme qui n'a pas fait l'amour depuis longtemps décide d'aller voir une prostituée. Au bout d'un moment, il en trouve enfin une à un bon prix. Ils vont donc dans la chambre d'hôtel et l'homme se déshabille. La prostituée a l'air un peu gênée ; l'homme s'en aperçoit et lui demande d'aller lui servir à boire. Elle se précipite dans la cuisine. En fait, elle ne sait pas comment lui dire qu'elle est un homme.
Elle (il) dit alors :
- Je suis désolé mais je n'ai pas d'utérus.
- C'est pas grave, je prendrais du thé vert.
Un magicien se présente à un organisateur de spectacles, qui lui demande :
- Quel est votre meilleur tour ?
- Scier une femme en deux.
- C'est difficile ?
- Non, j'ai commencé tout jeune, je me suis exercé sur mes soeurs.
- Et vous êtes d'une famille nombreuse ?
- Oui, j'ai huit demi-soeurs !
Si vous n'avez rien à faire, prière de ne pas le faire ici.
Un homme tente d'éviter d'être choisi comme juré lors d'un procès. Il dit au président qu'il veut se désister.
- Mais pourquoi ?
- Parce que, Monsieur le Président, dès que j'ai vu la tête patibulaire de ce gros individu aux cheveux gras et sales, j'ai tout de suite sue qu'il était coupable !
- Asseyez-vous, dit le juge, l'individu en question, c'est l'avocat !
- Bonjour, j'aimerais changer de nom.
- Oui bien sûr monsieur, comment vous appelez-vous ?
- Je m'appelle Jacques Leconard.
- Et comment voudriez-vous vous appeler ?
- Je souhaiterais m'appeler Paul Leconard.
L'histoire se passe à Moscou.
- Allo, la Brigade anti-drogue...
- Da, j'écoute... C'est pour une dénonciation ?
- Voilà, j'ai appris de source sûre que celui qui habite dans la maison située au 3 bis rue de St-Petersbourg a planqué du haschisch dans le cabanon de son jardin. C'est caché dans une bûche au beau milieu de son bois de chauffage...

Opération musclée le lendemain à 6H00 du matin rue de St-Petersbourg, chez un dénommé Vladimir. Une horde d'une douzaine d'agents du KGB débarque et se rue dans le cabanon en question. Ils sont là avec des haches et des tronçonneuses à vérifier les bûches, une par une. Mais au bout de deux heures, ne trouvant rien, ils finissent par renoncer. Furieux, ils prennent congé sans même s'excuser. Juste après leur départ, le téléphone sonne chez le pauvre Vladimir.

- Salut Vlad, c'est Sergei. Ca s'est bien passé ?
- Ah tu parles, ils ont tout mis en mille morceaux !
- Tant mieux... Mais la semaine prochaine, c'est ton tour. Tu diras à la répression des fraudes que j'ai enterré du caviar de contrebande dans mon jardin. J'ai besoin que quelqu'un vienne retourner mon potager.

Les autres blagues de la catégorie Divers...